Un Agenda 21 pourquoi faire ?

« Le sommet de la Terre à Rio a invité les pays à se doter de Stratégies Nationales de Développement Durable (SNDD) et les collectivités à mettre en œuvre le développement durable grâce à des Agendas 21 locaux »

D’où vient l’Agenda 21 ?

Le point de départ : la déclaration de Rio

En 1992, lors du Sommet de Rio, 173 pays adoptent « l’Agenda 21 » dit mondial. Agenda venant du mot latin agere (faire, agir), littéralement « ce qui doit être fait pour le XXIème siècle ». Cet Agenda 21 de Rio, de 40 chapitres est une déclaration de propositions juridiquement non contraignantes.

Les gouvernements, les entreprises, les collectivités territoriales…, dans le cadre du chapitre 28 de l’Agenda 21, sont invités à mettre en place un programme d’Agenda 21 à leur échelle, intégrant les principes du développement durable, à partir d’un « mécanisme de consultation de la population ». S’inspirant de l’Agenda 21 mondial, ce programme contribue, au moyen d’actions, au développement durable de la planète.

En France, un Agenda 21 local peut être mis en place à différentes échelles territoriales : ce peut être une Région, un Département, un Pays, une structure intercommunale, une Commune ou encore un Parc Naturel Régional.

Pour en savoir plus : www.developpement-durable.gouv.fr/Agendas-21-locaux,14252.html


Qu’est-ce qu’un Agenda 21 ?

L’Agenda 21 est un programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. Ses principaux objectifs sont la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la production et la consommation de biens et de services responsables, la protection de la biodiversité et du climat, la gestion des ressources naturelles.

Pour en savoir plus : www.developpement-durable.gouv.fr/Agendas-21-locaux,14252.html


L’Agenda 21 Local comment ça marche ?

L’Agenda 21 Local est une démarche participative, qui vise à élaborer et faire vivre un programme d’actions concrètes pour agir à l’échelle d’un territoire en faveur du développement durable. Ce programme d’actions est mis à jour périodiquement. L’objectif est de construire un projet de territoire où l’ensemble des politiques publiques, articulées avec des actions privées et associatives, favorise un développement durable: équitable et solidaire, respectueux de l’environnement, et économiquement efficace. Concernant les collectivités locales, l’Agenda 21 local est une dynamique sur le long terme, qui engage une collectivité et la conduit à la rédaction d’un plan d’actions concrètes, dont l’objectif est le développement durable de son territoire.

Pour en savoir plus : www.developpement-durable.gouv.fr/Agendas-21-locaux,14252.html


La reconnaissance des « Agendas 21 Locaux »

Afin de donner plus de visibilité aux démarches des collectivités, une circulaire en date du 13 juillet 2006 définit un « cadre de référence pour les projets territoriaux de développement durable et les Agendas 21 locaux », ainsi qu’un « appel à reconnaissance de tels projets ». Ce cadre de référence qui a fait l’objet d’une consultation auprès de l’ensemble des ministères et des principales associations d’élus territoriaux, repose sur 5 finalités essentielles auxquelles doivent contribuer les actions et projets de développement durable, et retient aussi 5 éléments déterminants concernant la marche à suivre pour ce type de projets.

5 finalités essentielles :

  • lutte contre le changement climatique ;
  • préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ;
  • cohésion sociale et solidarité entre territoires et entre générations ;
  • épanouissement des êtres humains et qualité de vie ;
  • dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

5 éléments déterminants de démarche :

  • participation des acteurs ;
  • organisation du pilotage ;
  • transversalité des approches ;
  • évaluation partagée ;
  • stratégie d’amélioration continue.

Véritable dispositif d’encouragement, un appel à reconnaissance permanent des projets territoriaux de développement durable et Agendas 21 locaux a été lancé sur la base de ce cadre de référence à destination des collectivités et territoires, de toutes échelles, de la commune rurale à la région.

Pour en savoir plus : www.developpement-durable.gouv.fr/Cadre-de-reference-pour-les.html


Les Agendas 21 Locaux en chiffres

  • 106 territoires reconnus Agenda 21 local en 2011 : 72 communes, 26 intercommunalités, 1 pays, 6 départements et 1 région (la plus petite commune compte 55 habitants et la région 12 millions d’habitants).
  • 304 collectivités et territoires sont aujourd’hui reconnus Agenda 21 local : 23 Parcs naturels régionaux, 172 communes, 36 communautés d’agglomération ou urbaines, 27 communautés de communes, 14 pays, 25 départements et 7 régions.
  • Près de 850 collectivités déjà engagées dans une démarche agenda 21.

Pour en savoir plus : www.developpement-durable.gouv.fr/La-sixieme-session-de.html


La Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD)

Les 9 défis de la stratégie nationale de développement durable.

La Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) s’articule autour de neuf défis stratégiques (voir la fiche synthétique de présentation des 9 défis (PDF - 35 Ko)), en lien avec l’architecture de la Stratégie européenne de développement durable (SEDD).

Si l’architecture en neuf défis constitue une grille de lecture destinée à faciliter la compréhension des enjeux développement durable. Toutefois, il convient de souligner que la recherche d’un développement durable consiste en une approche transversale, c’est à dire repose dans la mise en lien des uns avec les autres.

Pour en savoir plus : www.developpement-durable.gouv.fr/-Les-9-defis-.html


Le Tour d’Horizon du Développement Durable


Le Grenelle en action